Future of work Marketing digital Evénements

Votre master ne vaut plus rien : les enjeux de la formation continue.

28 mai 2019
Formation continue

Aujourd’hui, votre diplôme, aussi prestigieux soit-il, ne vaut plus rien.

Bien sûr votre diplôme vous ouvrira des portes pour être recruté dans un des big four, pour accéder au haut de la grille de salaire d’une entreprise prestigieuse ou passer le filtre des détecteurs automatiques des mots clés dans les CV. Mais une fois dans l’entreprise, votre diplôme vous sera-t-il toujours aussi utile ?

Tandis que l’espérance de vie s’allonge, la durée de vie d’une compétence, elle, chute drastiquement. Dans les années 80, une compétence était valable pendant 30 ans, désormais c’est 5 ans. (Conférence de presse Deloitte).

Les technologies évoluent à vitesse grand V et les métiers avec. Ils requièrent des compétences techniques qui n’existaient pas encore quand vous étiez sur les bancs de votre école. Peu nombreuses étaient les entreprises à rechercher alors des data scientist par exemple.

Et cela va continuer à s’accélérer. D’ici 10 ans, environ 50% de nos métiers auront changé  et 85 % des métiers de 2030 n’existent pas aujourd’hui selon le rapport de Dell et de l’Institut pour le Futur de juillet 2017. Des métiers disparaissent, d’autres apparaissent.

L’enjeu pour vous et votre entreprise ? Rester à la page pour éviter ce qu’on appelle le “skill gap” : la différences entre les compétences requises pour un métier et les compétences effectivement possédées par les salariés actuels.

Comment ?

  • En tant que salarié, en ajoutant des certifications à votre CV grâce à la formation continue.
  • En tant qu’entreprise, en permettant à vos salariés de se former en continu, de co-construire leur plan de développement des compétences, de leur faciliter l’accès à de nouvelles compétences.

Salariés, comment vous former ?

formation-salaries

Les conseils de Caroline Pachou du Fafiec :

1/ Chercher sur les moteurs de recherche classiques pour identifier les formations qui vous plaisent vraiment

2/ Assurez vous que la formation qui vous plait est inscrite au RNCP (Le “Répertoire national des certifications professionnelles”) et que l’organisme est bien “datadocké” (référencé comme un organisme valide). Pour cela, renseignez-vous auprès de l’organisme de formation. Si c’est le cas, vous pouvez la rechercher sur le site du CPF (votre Compte Personnel de Formation). A noter, votre CPF n’est mobilisable uniquement que si la formation débouche sur une certification.

Les diplômes d’aujourd’hui sont obsolètes, ce qui compte ce sont les certifications Caroline Pachou, Fafiec

“Chez Genius, nos experts sont formés en continu. Certaines certifications deviennent ainsi des passages obligés compte tenu des métiers de nos experts. Ainsi, chacun doit par exemple obtenir la certification en gestion de projet en ligne du Fafiec. Cette formation reconnue par le ministère du travail leur permet de valider des acquis et des compétences transversales, recherchées par les entreprises au sein desquelles ils effectuent leurs missions. Cela est d’autant plus important que les entreprises recherchent davantage des candidats apprenants que des masters et des MBA”. Vincent Barbate, Président de Genius et responsable de la formation.

Entreprises, comment former vos salariés ?

idees-formation

Au delà de votre obligation de formation, vous pouvez mettre en place des outils ou des programmes pour faciliter l’accès à la formation pour vos salariés.

Les conseils de Vincent Barbate, président et responsable de la formation chez Genius.

  • Oubliez le catalogue PDF. Facilitez leur la vie en leur proposant des formations qui correspondent à leurs métiers. Ainsi ce sera plus facile pour eux de s’y retrouver et de sélectionner la formation qui leur convient. Chez Genius par exemple, nous nous demandons quelles sont les compétences qui donneraient un avantage à nos experts lors de nos missions et leur proposons.
  • Co-construisez le plan de formation avec vos salariés. Demandez-leur quels sont leurs besoins, au fond ce sont eux les mieux placés pour vous le dire ! Ainsi chez Genius, nous avons découvert que les formations d’anglais étaient très attendues par nos experts.
  • Communiquez. Expliquez-leur le fonctionnement du CPF, du co-financement, le délai nécessaire de votre côté pour valider une formation, bref soyez pédagogue et jouez la transparence au maximum. Plus ce sera clair pour vos salariés, plus ils seront enclins à vous solliciter pour effectuer des formations.
  • Digitalisez votre formation. Aujourd’hui, de nombreuses plateformes de e-learning existent et permettent à vos salariés de se former facilement, en quelques minutes par jour. Cela vient souvent en complément de votre plan de formation classique vous permettant de gagner en agilité et de réduire significativement et rapidement un skill gap qui pourrait être en train de se creuser.

Chez Genius, le plan de formation repose sur 3 piliers :

  • Elearning : auto-formation pour tester et actualiser ses compétences au quotidien.
  • Plan de développement des compétences : du sur-mesure piloté à 100% par Genius.
  • CPF : accompagnement des consultants pour la mobilisation de leurs droits personnels.  

Ainsi le rôle des managers et des RH évoluent, à vous d’en prendre la mesure.

« Avant, le rôle du recruteur était de valider des hard skills (compétences techniques), aujourd’hui il doit évaluer surtout des soft skills (compétences comportementales), comme la capacité à s’adapter”. Lise Ferret, DRH de Figaro Classifieds.

Les soft skills seront-elles les compétences du futur ?

Réponse dans un prochain article.

WANNA WORK WITH/US ?

Comments

Votre commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *