Future of work Marketing digital Evénements

Snapchat : stop aux idées reçues. Comment intégrer ce média à votre stratégie de communication ?

3 juin 2019

Snapchat : stop aux idées reçues.
Comment intégrer ce média à votre stratégie de communication ?

Comment intégrer Snapchat à votre stratégie de communication ? C’est la question à laquelle a répondu Charles Dalibot, responsable Beauté et Grande Conso chez Snapchat lors de notre masterclass du 23 mai dernier.

Une question intéressante puisque bon nombre de communicants et marketeurs ont des idées bien arrêtées sur ce média. Il nous semble encore peu intégré aux stratégies de communication globale car peu maîtrisé et souffrant de quelques préjugés tenaces. Lors de cette masterclass, Charles a ainsi fait tomber nos idées reçues et convaincus nos Genius et clients présents lors de l’événement de tenter l’expérience Snapchat. Vous hésitez encore à intégrer ce média à votre plan média ? On vous dit tout pour faire un choix éclairé.

Préjugé n°1 : Snapchat est un réseau social

 

 

Et non, Snapchat n’est pas un réseau social mais une messagerie ! Ces concurrents ne sont pas Facebook ou Instagram mais Whatsapp et Messenger. En France, Snapchat compte 14 millions d’utilisateurs quotidiens qui l’utilisent principalement pour échanger avec leurs amis, notamment via la caméra de leur smartphone. Ils s’expriment par photos et/ou vidéos contrairement aux autres plateformes sur lesquelles c’est le clavier qui est majoritairement utilisé.

Autre point de différenciation, Snapchat met un point d’honneur à ne pas mélanger les contenus professionnels et personnels. Ainsi, vous ne trouverez jamais une publicité dans votre espace de discussion avec vos amis contrairement à d’autres plateformes sociales.

 

Préjugé n°2 : Snapchat est utilisé principalement par les ados

 

Vous cherchez à cibler les jeunes actifs et pensez que Snapchat n’est pas le bon canal pour cela ? Détrompez-vous ! Les ados (13-17 ans) ne représentent que 17% des utilisateurs français de la messagerie soit autant que les plus de 35 ans. Votre cœur de cible se situe entre 18 et 34 ans ? Snapchat est alors tout indiqué ! En revanche si vous ciblez les plus de 45 ans, passez clairement votre chemin.

 

Préjugé n°3 : on ne s’informe pas sur Snapchat

Snapchat n’est pas utilisé que pour partager des photos d’humeur avec ses amis. La messagerie sert également de média et de source d’information par ses utilisateurs. En effet, Charles partageait avec nous une anecdote très parlante à ce sujet.
“Constatant que le filtre météo était utilisé tous les jours par un grand nombre d’utilisateurs mais que peu partageaient ensuite la photo prise avec ce filtre, les développeurs de Snapchat ont pensé qu’il y avait peut-être un problème lié au filtre. Pas du tout ! Les équipes se sont en fait rendues compte que les utilisateurs utilisaient le filtre pour connaître la température du jour, au lieu de se rendre sur leur appli de météo.”

1 utilisateur sur 2 regarde chaque jour la section “Discover” de l’application. En effet, c’est leur source d’information privilégiée en attendant la réponse de leurs amis sur la messagerie. Pas besoin de sortir de l’appli, l’information est disponible directement. C’est dans cette section que peuvent communiquer les annonceurs, aux côtés des éditeurs.

 

 

Sachant cela, comment intégrer Snapchat à votre stratégie de communication ?

1/ En complément d’une activation offline (TV / Presse / OOH) pour aller toucher une cible additionnelle

L’audience incrémentale est importante sur la cible 18-34 ans (66% des utilisateurs de Snapchat), notamment sur les petits consommateurs TV. Emporio Armani a ainsi constaté une portée additionnelle de +24,4 points sur les 18-24 ans et + 13,6 points sur les 18-34 ans, grâce à Snapchat pour sa campagne “Because it’s you – stronger with you” en complément de la télé. Quand on sait ce que coûte 1 point de couverture additionnelle en TV on se demande pourquoi on n’y a pas pensé avant !            

En presse ou en OOH, Snapchat permet, grâce aux snapcodes, de digitaliser et enrichir l’expérience grâce à la réalité augmentée. Si le QR code est ringard et peu utilisé, le snapcode semble, pour le coup, avoir un bel avenir devant lui !

 

2/ Pour mettre en avant un nouveau produit grâce à la réalité augmentée

Lorsque Snapchat propose une expérience en réalité augmentée les utilisateurs restent 10 secondes en moyenne.

Lancôme a ainsi proposé de tester une nouvelle gamme de produits en réalité augmentée : mascara, fond de teint, rouge à lèvres directement sur l’application Snapchat grâce à la lens. Avec un simple bouton de redirection sur la page produit du e-shop Lancôme, il était ensuite possible d’acheter le produit en question en quelques clics, après l’avoir virtuellement essayé. Résultat ? 67 secondes en moyenne passées à essayer les produits et 7,5 % de clics vers le e-shop. On vous met au défi de faire mieux sur votre propre site e-commerce !

3/ Comme levier d’acquisition client

La plateforme en ligne de location de voitures haut de gamme Virtuo a obtenu sur Snapchat un retour sur investissement publicitaire 3,8 fois plus élevé que sur les autres leviers d’acquisitions social media.

PS : nous n’avons pas été sponsorisés ni rémunérés par Snapchat pour écrire cet article mais seulement convaincus par les retours d’expérience de marques ayant essayé ce levier. Nous souhaitons également à travers ce type d’article partager avec vous des best practices constatées par nos Genius et nos clients au travers de leurs expériences. Un bon moyen d’échanger et de se former en continu pour connaître les dernières tendances en matière de communication digitale !

Pour être tenu au courant des prochaines Masterclass, n’hésitez pas à nous laisser un message en commentaires.

👉 SO WANNA WORK WITH/US ?

Comments

Votre commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *